© 2018 Brillanart

Jeanne POZZO DI BORGO

bebelouanne@gmail.com 

PRINTEMPS DES POÈTES 2020

Marina HACCOUN-LEVIKOFF

 

L’âme de cette exposition, c’est la Poésie. Son espace s’ouvre ici au rapport entre ce qui se Voit et ce qui se Lit. Dans cette rencontre du Visible et du Lisible, nous avons le texte et en résonance l’image ou le livre-objet.

 

Un beau texte est toujours une rencontre intense ; le découvrir en profondeur par sa fréquentation qui prend place dans la durée est le sens même de mon compagnonnage graphique.

 

Ce travail dans la proximité de poètes me fait plonger profondément dans chacun de leur univers, m’oblige d’appréhender le texte dans toutes ses dimensions pour pouvoir le rendre visible sans en obturer la force et la beauté.

Ces poètes de l’essentiel que j’admire et dont la poésie m’est nécessaire comme l’air est à la respiration : Adonis, René Char, J.-L. Borges, Paul Celan, Ossip Mandelstam, Wislawa Szymborska, Saint-John Perse, Omar Quayyâm, Benjamin Fondane, Anna Akhmatova, Marina Tsvetaïeva, Edmond Jabès [la liste n’est pas close] me nourrissent de leur souffle et me portent vers cette envie d’ouvrir leur champs avec l’encre et/ou la peinture et d’offrir quelquefois à leurs textes l’écrin d’un Livre d’Artiste.

 

Ma reconnaissance est grande envers les poètes que j’ai la chance de découvrir et d’approcher au fur et à mesure de la vie. Beaucoup sont disparus et j’espère que mon apport leur agréerait, certains sont là et cela rend alors l’échange possible.

Marina Haccoun-levikoff

Née en Belgique en 1944, suit des études d'Arts Plastiques à Anvers.
De 1965 à 1969, elle vit à Paris, fréquente l'académie Julian, suit des cours de gravure en Autriche.
Quitte ensuite la France pour Israël, y développe son travail personnel.

De 1971 à 1979, expose en Israël, Belgique.

Travail ayant pour thème : Rencontre d’Espaces-Orient/Occident.

En 1979, s’installe en France, développe le thème du lien entre ce qui se VOIT et ce qui se LIT.

E, 1983, entreprend une collaboration avec une chorégraphe. La première création se fait autour du thème du Désert.

Expose en Belgique, France, Allemagne, Israël.

En 2000, rencontre la lumière du Nord lors d’un premier voyage en Russie septentrionale, ce qui donne suite à une série d’œuvres sur le thème de cette découverte de la belle lumière rasante et longue couchée entre ciel et eau.

Actuellement, réside en France, poursuit son travail axé principalement sur les liens du Visible et du Lisible et la Lumière.

Nicole JOSEPH

 

« Le poème est comme la photo, il traduit, fixe, fige en mots, l’instant présent, en laissant pointer l’émotion qui le traverse et le temps qui se déroule. Pour moi c’est comme un instantané »

« J’ai toujours aimé l’écriture et les livres et ai toujours écrit. L’écriture est pour moi une nourriture nécessaire  de l’esprit »

Nicole JOSEPH habite depuis vingt ans les Alpes-de Haute-Provence et est la compagne depuis sept ans de l’artiste peintre COVY résidant à Forcalquier.

Elle a fréquenté à Paris l’American Center et fait du théâtre avec Pierre Spivakoff. Elle a suivi les cours de l’École du Louvre et ceux des Beaux-Arts de Digne - sculpture, dessin, gravure, photo - photo qu’elle affectionne tout particulièrement.

Dans les années 1990, organise des expositions de peinture, de sculpture dans le cadre du Salon Lucie Faure à l’Assemblée Nationale.

Travaille en 2003, à l’Association Raoul Dufy pour l’organisation de l’exposition Raoul Dufy à Forcalquier en l’honneur du cinquantenaire de la mort de ce peintre, décédé ici même en 1953.

Travaille par la suite au Garage Laurent (lieu de culture alternative). Elle fait le lien avec les artistes, et entre les artistes, s’occupe de la communication, de la préparation des expositions avec Séverine Bruneton, et est avec cette dernière l’instigatrice du « slam, en Bistrots de Pays » cette nouvelle forme de poésie, venue des Etats-Unis qu’elles introduisent sur le territoire bas-alpin et des Alpes. Elles organisent ainsi des soirées, où des rencontres avec les habitants ont lieu et au cours desquelles le mot d’ordre est « un poème dit, un verre offert ». De beaux moments et une belle réussite !

 Aujourd’hui elle s’adonne à sa passion, les Livres d’Artiste et elle pense faire partie de ces poètes-artistes qui conçoivent le livre comme le lieu d’un art total où la liberté de la forme rejoint celle de l’expression.

« J’aime cette osmose entre la matière, le toucher, l’émotion qu’elle procure, et les mots qu’elles font surgir en moi. C’est comme une naissance, une co-naissance, une re-naissance ».

Expositions

2017 - biennale des livres d’artiste au château de Lauris (84)

2017 - Centre d’Art Contemporain Bojnev à Forcalquier (04) dans le cadre des Correspondances de Manosque lors de l’ exposition du peintre Christian Covy

2018 - Chapelle des Pénitents à Lurs (04) dans le cadre des Correspondances lors de l’expo du peintre Christian Covy

2019 - biennale des livres d’artiste au château de Lauris (84)